Concert de Nol

L’Académie de Musique Ancienne de la Tour-de-Peilz, qui a récemment vu le jour et dont le but est d’offrir des concerts de musique ancienne de grande qualité au public, assurera un concert autour de l’Avent et de Noël le 20 décembre à 20h à l’église de la Tour-de-Peilz. L’entrée est libre, avec libre participation aux frais. 

Le programme comprendra: le prélude en do majeur de J.S. Bach, interprété par Laurent Jouvet à l’orgue. Un prélude spécialement composé pour Noël, avec un motif de pédale descendante typique symbolisant la descente du Christ sur la terre.

Suivra une pièce grégorienne, le Rorate Caeli desuper, qui demande aux cieux de s’ouvrir afin de faire pleuvoir le Juste, selon les mots du prophète Isaïe.

L’Académie interprètera ensuite une pièce de Roland de Lassus, Alma Redemptoris Mater, une pièce à 5 voix tournée vers celle qui a engendré le Christ

Sylvie Pagano, à l’orgue, jouera la pastorale pour la nuit de Noël, écrite par Corelli.

Viendra ensuite une pièce d’un compositeur de la Renaissance peu connu, Leonhardt Paminger, un Veni Redemptor Gentium (mélodie qui servira de base au choral de Luther Nun Komm der Heiden Heiland), qui alternera des versets grégorien et des versets polyphonique.

Sylvie Pagano jouera ensuite la première pièce de la Pastorale de J.S. Bach, un oeuvre également destinée au temps de Noël.

Rogier Michael nous offrira la grande pièce de ce concert: une histoire de la Nativité. Il s’agit du texte biblique chanté par un évangéliste, et entrecoupé de passages polyphoniques. Une pièce extrêmement peu jouée et digne d’intérêt.

Deux pièces de Dietrich Buxtehude cloront ce concert: les variations sur le choral « Wie schön leuchtet der Morgenstern » jouées à l’orgue par Sylvie Pagano, et la cantate à trois voix et orgue « in dulci jubilo » qui terminera le concert sur une note joyeuse et tendre.